Loïc Marcou

Le dimanche 16 octobre au Salon de la revue, à 18h, le Dr. Loïc Marcou, traducteur et chercheur spécialiste de la littérature néohellénique, abordera quelques questions de traductologie dans une intervention intitulée "Traduire la littérature grecque moderne dans la France de 2022 : enjeux et problématiques".


« Dire que la littérature traduite occupe une position centrale dans le polysystème littéraire signifie qu’elle participe activement à former le centre du polysystème. Dans cette circonstance, elle constitue grosso modo une part intégrante des moyens d’innovation, et, en tant que telle, elle est susceptible d’être identifiée, au cours de leur déroulement, à des phénomènes majeurs de l’histoire littéraire. Cela implique que, dans ce cas, il n’existe pas de distinction bien tranchée entre textes "originaux" et "traduits", et que ce sont souvent les auteurs reconnus (ou des membres des avant-gardes en passe de devenir des auteurs reconnus) qui produisent les traductions les plus en vue ou les plus appréciées. En outre, dans la situation où de nouveaux modèles littéraires sont en cours d’émergence, la traduction est susceptible de devenir l’un des mediums du nouveau répertoire. Par le biais des œuvres étrangères, des caractéristiques (à la fois des principes et des éléments) inexistantes jusqu’alors sont introduites dans la littérature d’accueil. Éventuellement, cela permet non seulement à de nouveaux modèles de réalité de remplacer les anciens, encore en place sans être encore en vigueur, mais aussi à tout un ensemble de nouvelles caractéristiques, telles qu’un nouveau langage (poétique), ou de nouvelles formes de composition et de nouvelles techniques. Il est évident que les principes mêmes de sélection des œuvres à traduire sont déterminés par la situation qui prévaut dans le polysystème (d’accueil) : les textes sont choisis en fonction de leur compatibilité avec les nouvelles approches et le rôle innovateur supposé qu’ils doivent assumer à l’intérieur de la littérature-cible.»

Even-Zohar, Itamar 1990. "The Position of Translated Literature within the Literary Polysystem." In Polysystem Studies [=Poetics Today, Vol. 11: 1]. Durham NC: Duke University Press, p. 46. Nous traduisons.